URE (utilisation rationnelle de l’énergie)

 

PETITS TRUCS ET ASTUCES POUR ECONOMISER L’ENERGIE CHEZ SOI.

5.bis.jpg VOUS AVEZ DIT LUMIERE ?

1. Vive l’éclairage naturel !!! De grandes fenêtres bien orientées permettront à la lumière extérieure d’éclairer votre intérieur.
2. Chaque fois que je sors d’une pièce, je pense à éteindre derrière moi, les meubles n’ont pas peur du noir !
C’est encore plus vrai pour les couloirs de passage.
3. Bien choisir l’intensité de la lumière pour chaque pièce. Faible pour l’ambiance et
intense pour la lecture.
4. Il vaut mieux plusieurs points lumineux dans une pièce qu’une grosse lampe énergivore au centre de la pièce ; les lustres et halogènes sur pied sont à éviter !
5. L’éclairage indirect, c’est souvent une perte d’énergie.
6. La poussière et la lumière ne font pas bon ménage. Nettoyer les abat-jour et les ampoules hors fonctionnement et l’intensité lumineuse revient.
7. Une lampe économique vivra plus longtemps qu’une lampe classique et quelle économie d’énergie !
8. Choisir des couleurs claires dans la maison donnera encore plus de punch à votre éclairage.

5.bis.jpg VOUS AVEZ DIT LESSIVER ?

1. Bien remplir sa machine en laissant un espace pour que le linge puisse tourner.
2. Trier le linge : les grosses pièces ensemble, le plus sale ensemble.
3. Pré laver uniquement si le linge est très sale.
4. Attention la touche économique ou demi-chargée n’économise que 20 à 40 % de l’eau et pas la moitié.
5. A 60°, le linge est souvent déjà propre. A 90°, c’est 45% d’énergie en plus.
6. Mieux la machine essore, moins longtemps le séchoir devra tourner.
7. Le calcaire dans une machine augmente la consommation d’énergie.
8. Le tarif bihoraire bien utilisé permet de réduire votre facture.
9. Le stand by de votre machine consomme en cachette votre énergie.

 5.bis.jpgVOUS AVEZ DIT SECHER ?

1. Le plus sain et le moins cher c’est de sécher son linge dehors à l’air libre.
2. Du linge qui sèche sur le radiateur ou dans la maison augmente l’humidité ambiante et c’est le chauffage qui consomme encore plus pour combattre l’humidité ambiante.
3. Un linge bien essoré sèche plus vite(l’idéal à 1200 tours/minute).
4. Le sèche linge prendra moins de temps si l’on a bien séparé les grosses pièces des petites auparavant.
5. Il est plus économique de sécher le contenu d’une machine en deux fois ou en tous les cas ne pas trop la charger.
6. Le bi horaire bien utilisé permet de faire de sérieuses économies.
7. Le filtre encrassé augmente l’énergie nécessaire pour sécher le linge.
8. C’est certainement un gros consommateur d’énergie dans la maison.

5.bis.jpg VOUS AVEZ DIT FAIRE LA VAISSELLE ?

1. Pour faire la vaisselle dans l’évier, éviter de faire couler l’eau en continu et préférer l’utilisation de deux bassines pour ne pas gaspiller.
2. N’utiliser le lave vaisselle qu’une fois plein.
3. Faciliter le travail de la machine en enlevant le surplus de nourriture sur les assiettes avant de les mettre en machine.
4. Si la vaisselle n’est pas trop sale, utiliser plutôt un programme économique s’il y en a un.
5. Le calcaire diminue l’efficacité de votre machine et augmente sa consommation.
6. Le bihoraire peut vous permettre de réaliser de bonnes économies.

5.bis.jpg VOUS AVEZ DIT AU FRAIS ?

1. Le frigo aime être dans une pièce fraîche.
2. Il lui faut aussi de l’air frais à l’arrière du moteur et dépoussiérer toutes les entrées d’aération.
3. Une couche de givre augmente la consommation. De 10% avec 2 à 3 mm de givre et de 50% avec 1 cm de givre. Il vaut mieux le dégivrer régulièrement.
4. Ouvrir la porte le moins souvent possible et le moins longtemps possible.
5. Pour être pleinement efficace, le frigo doit être bien horizontal.
6. Faire la chasse au froid qui s’échappe en vérifiant l’étanchéité de la porte (faire le test de la feuille de papier).
7. Surveiller la température et veiller à ce qu’elle se maintienne entre 4 et 6°c.
8. Laisser refroidir les aliments avant de les entreposer au frigo.
9. Ne pas y entreposer ce qui ne doit pas être tenu au frais comme les bananes, les oignons ou les pommes de terre.
10. Ranger intelligemment : placer les dernières courses à l’arrière du frigo ;
Les fruits et les légumes dans le bac ;
Juste au-dessus la viande et les charcuteries ;
Les œufs et le beurre dans la porte ;
Les autres produits dans le haut du frigo.
11. Si vous n’utilisez pas le frigo pour un temps, débrancher en laissant la porte entr’ouverte.

5.bis.jpg VOUS AVEZ DIT TRES FRAIS ?

1.Votre surgélateur n’aime que les aliments déjà froids.
2.S’il n’est pas plein, il vaut mieux combler les vides avec du frigo lite ou des bouteilles d’eau en plastique vides et fermées.
3. Il faut éviter qu’il ne soit recouvert d’une épaisse couche de givre (surconsommation de 50 %).
4.Si les joints ne sont pas étanches, l’air froid s’échappera par-là !

5.bis.jpg VOUS AVEZ DIT CUISINER ?

1. L’idéal c’est que la casserole ou la poêle ait un fond plat pour qu’il adhère au mieux à la plaque de cuisson.
2. Adapter aussi le diamètre de la casserole au diamètre de la plaque de cuisson.
3. Ne pas couvrir la casserole pour faire bouillir de l’eau, c’est consommer trois fois plus d’énergie.
4. Ne mettre que la quantité d’eau nécessaire pour cuire.
5. Le top énergie, c’est la casserole à pression. Elle permet de diminuer de 40 à 70% le temps de cuisson.
6. Ne pas utiliser le four classique pour dégeler les aliments.
7. Pour la cuisson à la vapeur, cuisiner plusieurs aliments à la fois si c’est possible.
8. L’appareil de cuisson au gaz fonctionne optimalement quand les becs sont propres.
9. Pour la cuisinière électrique, utiliser préférentiellement des récipients à fond épais et plat. Couper un peu avant la fin de la cuisson pour utiliser la chaleur résiduelle.
10. Le four n’est pas idéal pour cuisiner de petites quantités d’aliments. Il vaut mieux l’ouvrir le moins souvent possible. Ce n’est pas un système de chauffage !
11. Préchauffer le four est souvent superflu. Il vaut mieux essayer de grouper les cuissons quand c’est possible.

5.bis.jpg LES PETITS ELECTROMENAGERS ET VOUS

1. La friture : ne pas dépasser la température de cuisson ;
Ne pas faire chauffer trop tôt à l’avance ;
Le couvercle laissé pendant le temps de chauffe réduit la consommation.
2. Le Fer à repasser : Ne pas le brancher trop longtemps à l’avance ;
Une centrale vapeur est plus économique à l’usage ;
Eteindre un peu à l’avance et utiliser ainsi la chaleur résiduelle.
3. La cafetière électrique : Lorsque le café est prêt, il vaut mieux transvaser le café dans un thermos et débrancher la cafetière.
4. L’aspirateur : Vider régulièrement le compartiment à poussières ;
Réutiliser un sac usager diminue de 50 % le rendement de la machine et accélère l’usure du moteur.
5. La hotte :Nettoyer et remplacer régulièrement le filtre.
Adapter la vitesse à la quantité de vapeur.
6. L’ordinateur : L’idéal énergétique, c’est le portable.
Attention, l’économiseur d’écran actif consomme beaucoup.
Le stand by consomme lui aussi.
Aspirer la poussière sur les éléments diminue sa consommation.

5.bis.jpgLE CHAUFFAGE CENTRAL ET VOUS

1. Economiser, c’est bien entretenir annuellement(ramonage de cheminée, vérification des conduites, réglage du brûleur) votre installation. Pour le chauffage au gaz, un entretien tous les 2-3 ans est à conseiller.
2. Eviter les déperditions. Comment ?

  • Améliorer l’isolation de la jaquette de la chaudière.
  • Assurer un apport d’air correct à la chaudière.
  • Dépoussiérer régulièrement le système.
  • Vérifier que l’installation est bien adaptée au logement et au confort attendu.
  • Vérifier que la cheminée est bien adaptée.


3. Eviter les pertes de transport. Comment ?

  • Avoir les circuits les pus courts possibles.
  • Isoler soigneusement les tuyauteries de chauffage et d’eau chaude(sur tout le parcours avec un isolant d’au moins 5 cm d’épaisseur).
  • Purger les radiateurs 1 X par an minimum ou dès que l’on entend du bruit dans les radiateurs.


4. Eviter les pertes de fonctionnement. Comment ?

  • Régler l’aquastat : le thermomètre de chaudière doit être réglé en fonction des saisons : décembre, janvier et février : 80 à 85°; novembre et mars : 65 à 70°; autres : 55 à 60°.
  • Installer le thermostat d’ambiance au bon endroit et donc dans un local occupé ni trop chaud ni trop froid.
  • Faire équilibrer les radiateurs par le chauffagiste.


5. Améliorer le rendement. Comment ?

  • Installer un interrupteur permettant l’arrêt du ou des circulateurs en cas de non-emploi.
  • Installer un programmateur permettant de réduire la température lors des absences et pendant la nuit.
  • Installer des vannes thermostatiques pour chaque pièce.


6. Améliorer la répartition de la chaleur. Comment ?

  • Placer des plaques réfléchissantes entre le mur et le radiateur et vous réaliserez une économie de 10 litres de mazout par an par m² .
  • Répartir mieux la chaleur : faire circuler l’air grâce à des ventilateurs.
  • Récupérer l’air chaud qui s’évacue.

5.bis.jpg J’AI CHAUD !

Une maison bien isolée consomme peu d’énergie.
Que faire ?

1. Bien isoler la maison : 30 à 40 % de consommation en moins.
2. Réduire la température de 21° à 19°.
3. 1 degré de plus = augmentation de 6 à 7 % des consommations.
4. Mettre un pull de plus plutôt que d’augmenter le chauffage.
5. Utiliser des couleurs chaudes comme le jaune ou le rouge sur les murs pour augmenter la sensation de bien-être.
6. Utiliser un thermomètre pour vérifier les températures dans chaque pièce.
7. L’idéal c’est : salle de séjour, cuisine, chambre d’étude : 20°
Salle de bain et douche : 22 à 24°
Chambre à coucher : 12 à 15°
Atelier : 16°
Corridors, escaliers, WC : 16°
Locaux à garder hors du gel : 5°
8. Aérer !!
9. Dégager les appareils de chauffage. Ne rien mettre dessus ou devant.
10. Le soir, baisser stores et volets. Tirer les tentures sans recouvrir les radiateurs.
11. Le jour, laisser entrer le soleil.
12. La température idéale, c’est : 19 – 20° lorsque l’on est inactif.
15 – 18° lorsque l’on est actif.
10 – 12° la nuit.
13. Diminuer le chauffage pour passer en température de nuit ½ heure avant le coucher.
14. Si la maison est inoccupée le jour, diminuer la température.
15. Papoter sur le pas de la porte, bonne idée mais la porte fermée.
16. Eteindre le chauffage avant d’aérer. Aérer 15 minutes par jour.
17. Mettre des bandes coupe-vent aux portes et fenêtres.
18. La poussière fait écran au chauffage.
19. N’utiliser le chauffage d’appoint que si c’est indispensable et pour de courtes durées. Si on n’a pas le choix, préférer un appareil à bain d’huile ou à accumulation.

5.bis.jpg ET L’EAU ALORS !!!

Quelques chiffres :

  • Le lave linge : 75 à 125 litres par cycle.
  • Le lave vaisselle : 18 à 40 litres par lavage.
  • Laisser couler l’eau du robinet pendant 3 minutes : 5 litres d’eau.
  • Un WC qui fuit : 25 litres par heure.
  • Chasse WC à deux touches : petite commission : 3 litres d’eau par chasse.
    Grande commission : 6 litres d’eau par chasse.
  • Un bain : 150 litres d’eau par bain.
  • Une douche continue : 50 litres d’eau.
  • Une douche avec coupures : 25 litres d’eau.
  • Se laver les dents avec l’eau qui coule : 45 litres d’eau.
  • Se laver les dents avec interruption de l’eau : 1 litre d’eau.
  • La consommation moyenne du belge est de 120 litres/personne/jour.
  • La consommation moyenne d’un africain : 30 litres d’eau/personne/jour.

5.bis.jpg QUELQUES PETITS CONSEILS

1. Faire la chasse aux fuites : attention aux WC qui coulent et aux robinets qui fuient.
2. La chasse d’eau idéale est celle qui permet de doser la quantité d’eau en fonction du besoin à évacuer. A défaut d’avoir ce mécanisme, il y a deux possibilités : soit vous réglez le flotteur soit vous entreposez une ou deux bouteilles d’eau en plastique remplies et fermées dans le réservoir. La place ainsi occupée est autant d’eau que vous n’utiliserez pas à chaque chasse.
3. Une douche rapide (10 à 30l) vaut mieux qu’un bain(100 à 200l).
4. Préférer l’utilisation d’un gobelet plutôt que de laisser couler l’eau continue pendant le brossage des dents.
5. Attention aussi à l’eau qui coule pendant le nettoyage des mains.

6. Utiliser des lavettes et torchons en fibres. Cela permet d’utiliser moins d’eau et de détergent.
7. Utiliser le lave linge et le lave vaisselle bien remplis et en respectant les conseils donnés auparavant.
8. Récupérer l’eau de pluie pour le jardin et la voiture est une économie facile.

Actions sur le document