Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office du Tourisme / Patrimoine et curiosités / Sart-Bernard

Sart-Bernard

À voir à Sart-Bernard


Eglise Saint-Denys
Rue Saint-Denys.
Cette construction de style néo-roman, œuvre de l’architecte namurois Lange, remplaça en 1911 l’église du 18e siècle.


Monument aux Morts
Rue Saint-Denys, 77 (à gauche).
Sur la place, devant l’église, se trouve le monument rendant hommage aux victimes des deux guerres mondiales.



Chapelle
Rue Saint-Denys, 77 (à gauche).
Au bord de la voirie, simple chapelle en brique blanchie sous toit d’ardoise à deux versants.


Chapelle Notre-Dame de Lourdes
Rue Saint-Denys, 26 (à droite).
Intégrée dans le mur de clôture d’une habitation bourgeoise, cette chapelle en grès d’esprit néo-gothique date probablement de la 2e moitié du 19e siècle.

Potale Notre-Dame de Lourdes
Rue Saint-Denys, 81 (à gauche).
Potale en calcaire du 19e siècle très épurée constituée d’un pied droit surmonté d’une niche protégée par une grille en ferronnerie.

Calvaire
Rue Saint-Denys, 45 (en face).
Cette chapelle ouverte du 20e siècle d’influence néo-classique abrite un christ en croix d’inspiration gothique.

Chapelle Notre-Dame du Bois d'Ausse
Rue du Bois d'Ausse, 1 (en face) / Au bord de la N4.
Reconstruit au bord de la nationale, cet élégant oratoire de style néo-gothique en moellons de grès et en calcaire est daté par chronogramme de 1887 sur le tympan armorié.

Chapelle Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus
Rue du Bois d'Ausse, 40 (à gauche). Carrefour avec la rue Fwar Pachis.
Cette chapelle date probablement de 1929.

Chapelle Notre-Dame de Hal
Rue Les Quartiers, 1 (à gauche), en face du cimetière.
Protégée par de hauts tilleuls classés comme remarquables, cette chapelle blanchie datée de 1848 est un sobre oratoire qui a gardé son authenticité, fermé par un chevet à pan coupé et coiffé d’un toit d’ardoise à deux versants.



Tombe allemande dans le cimetière
Chemin des Peupliers.
Le 20 août 1914, deux officiers de l’armée allemande furent abattus à Sart-Bernard par des soldats belges. Craignant des représailles, les habitants les inhumèrent précipitamment au cimetière du village.
Le 8 décembre 1914, les familles obtinrent une concession à perpétuité et firent ériger un monument funéraire, orné de la croix de la Werhmacht, toujours visible aujourd’hui.
La veuve d’un des officiers, décédée en 1973, a souhaité être inhumée auprès de son mari, mort près de 60 ans auparavant!



Chapelle
Rue Morimont, 16 (à gauche).
Ce simple édicule en brique anciennement blanchie fut construit dans la première moitié du 20e siècle en vue de l’obtention d’une guérison.

Chapelle Saint-Antoine
Rue Sur-les-Sarts, 2 (à droite).
Cette chapelle en brique datée de 1929 fut dédiée à saint Antoine par la famille Burton-Beaufays ainsi que l’atteste la plaque surmontant la porte en arc brisé.


Chapelle Sainte-Barbe
Rue Euragne, 1 (avant).
Erigé vers 1912 à l’angle de deux rues, cet édifice d’influence néo-gothique renferme l’autel de l’ancienne église, daté de 1686.


 

Actions sur le document